I’m a writer blog

Guidelines for writing Poems, Stories and Tales

Cet article se trompe-t-il sur la voix passive ?

Est-il mauvais d’utiliser la voix passive ?

Il n’y a rien de techniquement «mauvais» dans l’utilisation de la voix passive ; c’est une question de style. De nombreux guides de style anglais recommandent de l’éviter pour rendre les phrases plus claires. Toutefois, vous ne devez pas éviter complètement la voix passive, car il est parfois plus pratique, voire nécessaire, de l’utiliser.

La voix passive est-elle mauvaise pour un document de recherche ?

La voix active est directe, claire et concise. La voix passive est indirecte, mais il est parfois utile de mettre l’accent sur la recherche plutôt que sur le chercheur. Au lieu de vous engager dans l’une ou l’autre voie, choisissez la voix active ou passive en fonction de la partie de la phrase que vous souhaitez mettre en valeur.

Comment savoir si une phrase est à la voix passive ?

Pour identifier la voix passive, examinez ce qui s’est passé et regardez qui en est responsable. Si la personne ou la chose responsable des actions est omise ou apparaît dans la phrase APRÈS la chose qui s’est produite, ET si vous voyez un participe passé juste après la forme «être», il s’agit de la voix passive.

Quel est le problème de la voix passive : elle omet des informations essentielles ?

Quand dois-je éviter la voix passive ? Les phrases passives peuvent vous causer des problèmes dans les écrits universitaires car elles peuvent être vagues quant à la personne responsable de l’action : Othello et Iago désirent tous deux Desdemona.

Comment identifier les phrases à la voix active et passive ?

Idée clé

  • Si une phrase est en voix active, le sujet effectue l’action. Le chien a mordu l’intrus. …
  • Si une phrase est en voix passive, le sujet reçoit l’action. L’intrus a été mordu par le chien. …
  • En voix passive, la phrase verbale comprend une forme d’être plus un participe passé.


  • Quels sont les mots qui rendent une phrase passive ?

    Une autre façon de reconnaître les phrases à la voix passive est qu’elles peuvent inclure une phrase «par le…» après le verbe ; l’agent qui effectue l’action, s’il est nommé, est l’objet de la préposition dans cette phrase. Vous pouvez reconnaître la voix passive parce que la phrase verbale comprendra une forme de be (was, am, are, been, is).

    Faut-il utiliser la voix passive ou active dans un document de recherche ?

    Le style APA encourage l’utilisation de la voix active plutôt que de la voix passive pour plus de clarté. Écrire à la voix active signifie que le sujet de la phrase effectue clairement l’action que le verbe exprime. Le style APA insiste sur l’utilisation de la voix active pour que le lecteur sache clairement qui effectue l’action dans la phrase.

    Les documents de recherche doivent-ils être rédigés à la voix active ou passive ?

    actif
    Les constructions à la voix active étant généralement plus fortes, plus claires, plus directes et souvent plus concises que leurs homologues à la voix passive, la plupart des guides de style conseillent aux auteurs scientifiques et cliniques de privilégier la voix active dans leurs travaux de recherche.

    La voix passive est-elle souvent utilisée dans la recherche ?

    Dans cet article, Barber a constaté que, dans son échantillon de textes scientifiques, 28% des formes verbales non modales étaient à la voix passive, la forme la plus courante étant le présent passif simple qui représentait 25%.

    La voix passive est-elle utilisée dans la rédaction d’un article ?

    En résumé, les voix active et passive peuvent être des choix appropriés dans les écrits scientifiques/universitaires. Il est important de réfléchir à ce que vous essayez de mettre en avant dans une phrase ou une section particulière de votre article.

    La voix passive est-elle acceptable dans les écrits universitaires ?

    Les écrivains doivent faire preuve d’intention quant à la voix afin de garantir la clarté. L’utilisation de la voix active améliore souvent la clarté, tandis que la voix passive permet d’éviter les répétitions inutiles. La voix active peut contribuer à la clarté en indiquant clairement au lecteur qui agit dans la phrase.